IMG_0038 2

 

Depuis le début du mois, on voit fleurir sur le net de nombreux entremets, plus jolis les uns que les autres, en l'honneur de la lutte contre le cancer du sein, dite opération Octobre Rose. J'en profite pour vous rappeler à toutes que le dépistage est primordial, et que mieux vaut se faire presser les nibards régulièrement entre deux plaques inconfortables devant une foule d'étudiants blasés, que de se faire attaquer sournoisement par le crabe maléfique... A bonne entendeuse...!

Cela-dit, personnellement, les gâteaux roses, c'est pas trop mon rayon (et je ne parle pas de radiothérapie). J'ai commandé (et reçu) il y a quelques temps déjà un nouveau moule en silicone qu'il me tardait d'utiliser... Et c'est en parcourant le superbe blog de Cécile, C&B Cakes et Biscuits (voir ici : CLIC !) que j'ai trouvé mon bonheur : un magnifique entremet au chocolat, très léger, pas trop sucré, à la fois croustillant et fondant, bref, une merveille.

Sitôt vu, sitôt réalisé, en le mettant à ma sauce évidemment ! Et qu'est-ce-qu'on dit ??? MERCI Cécile 😘

Les proportions données sont idéales pour un moule d'une contenance de 1 litre, de la forme de votre choix.

Voilà le mien :

pavoni-ke022-moule-silicone-buche-de-noel-noir

 

1/ Préparer les plaques de chocolat noir :

- 50 g de chocolat noir pâtissier de bonne qualité 

- du papier guitare ou sulfurisé

- un peu de grué de cacao (facultatif)

 

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

IMG_0022

IMG_0028

 

Pendant ce temps, découper 2 bandes de papier guitare (ou sulfurisé) d'une dimension adaptée à l'intérieur de votre moule, donc légèrement plus étroites et moins longues (pour le mien : 3 cm X 21,5 cm), et les poser sur un film alimentaire (ça évite de mettre du chocolat partout sur le plan de travail).

IMG_0023

 

Verser le chocolat fondu sur les gabarits.

IMG_0031

 

Etaler à la spatule afin d'obtenir une couche régulière de 2 millimètres d'épaisseur environ.

IMG_0033

 

Parsemer les bandes d'un peu de grué de cacao.

IMG_0034

 

Avant que le chocolat ne fige complètement, récupérer délicatement les bandes et les réserver bien à plat, au frigo.

IMG_0036

 

Quand le chocolat est complètement figé, retirer délicatement les bandes de papier guitare (ou sulfurisé) et réserver à nouveau au frigo jusqu'à utilisation.

IMG_0040

 

2/ Préparer la mousse légère au chocolat :

- 180 g de chocolat pâtissier de bonne qualité (pour moi : du Dulcey de chez Valrhona)

- 240 ml de lait entier

- 60 ml de crème liquide à 30% de MG

- 1 càs d'extrait de vanille

- une feuille de gélatine (2 g) hydratée dans de l'eau froide

- 3 jaunes d'oeuf

- 30 g de sucre en poudre

- 260 ml de crème liquide à 30% de MG, entreposée au frigo dans le bol du robot (avec le fouet)

 

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

IMG_9946

IMG_9954

 

 

Pendant ce temps, amener à ébullition dans une autre casserole le lait, les 60 ml de crème et l'extrait de vanille.

IMG_9947

 

Parallèlement, fouetter les jaunes d'oeuf avec le sucre, sans les blanchir.

IMG_9948

IMG_9949

 

Quand le mélange lait + crème arrive à ébullition, le rajouter sur les oeufs sans cesser de fouetter pour ne pas cuire les jaunes.

IMG_9950

IMG_9951

 

Remettre le tout dans la casserole.

IMG_9952

 

Remettre à feu doux en remuant sans arrêt, jusqu'à ce que la crème anglaise soit "à la nappe" (elle nappe la cuillère !). Si vous avez un thermomètre, il ne faut pas dépasser 82°.

IMG_9953

 

Hors du feu, ajouter la gélatine essorée.

IMG_9955

 

Verser la préparation dans le chocolat fondu, en 2 ou 3 fois et en remuant vivement entre chaque ajout, afin d'obtenir une texture très lisse.

IMG_9956

IMG_9957

IMG_9958

 

Réserver à température ambiante, le temps que la préparation tiédisse (il faudra l'utiliser entre 35° et 40°).

Pendant ce temps, monter au batteur les 260 ml de crème, pas trop ferme (une crème juste montée, encore un peu molle).

IMG_9960

 

Mettre une grosse cuillère de crème montée (l'équivalent d'une louche) dans la préparation précédente (qui doit donc être à 35/40 °).

IMG_9961

 

Mélanger à la maryse afin d'incorporer la crème montée (vous pouvez y aller franco à cette étape !).

IMG_9962

 

Verser la préparation obtenue sur le reste de la crème montée.

IMG_9963

 

Incorporer les 2 préparations, délicatement cette fois-ci, en soulevant la masse à la maryse afin de garder une texture légèrement mousseuse et très crémeuse.

IMG_9964

 

3/ Montage préliminaire de l'entremet :

Verser un bon tiers de la mousse dans le moule, et tapoter sur le plan de travail afin de bien remplir les reliefs.

IMG_9965

 

Déposer délicatement une première plaque de chocolat par dessus.

IMG_9966

 

Verser la moitié de ce qu'il reste de la mousse, déposer la 2ème plaque de chocolat, puis verser le reste de la mousse : vous devez arriver à un petit centimètre du haut du moule.

IMG_9968

 

Réserver bien à plat au congélateur, pendant minimum 45 minutes.

Pendant ce temps, préparer le crumble !

 

4/ Préparation du crumble :

- 50 g de farine T55 ou T45

- 50 g de cassonnade

- 50 g de poudre d'amandes

- 50 g de beurre (doux ou demi-sel selon votre goût !) à température ambiante.

 

Préchauffer le four à 180°.

Dans un cul-de-poule, mettre la farine, la cassonnade et la poudre d'amandes, et mélanger les 3 au fouet ou à la fourchette.

IMG_9971

IMG_9972

 

Ajouter le beurre.

IMG_9973

 

Mélanger avec les doigts afin d'obtenir une consistance sableuse, en gardant des morceaux.

IMG_9974

 

Etaler le crumble sur un papier cuisson posé sur une plaque.

IMG_9975

 

Enfourner pour environ 10 minutes, le crumble doit être doré.

IMG_9976

 

Laisser le crumble refroidir complètement avant de passer au montage final.

 

5/ Montage final et déco :

- les préparation précédentes

- un peu de grué de cacao (facultatif toujours !)

- du spray velours blanc (facultatif également)

 

Sortir la mousse du congélateur (elle a dû commencer à prendre et être déjà bien ferme), et parsemer la surface de grué de cacao.

IMG_9978

 

Répartir par dessus le crumble refroidi, en tassant bien et en remplissant tous les reliefs. Il doit vous rester un peu de crumble qui servira à la décoration.

IMG_9979

IMG_9980

 

Réserver au congélateur pendant minimum 6 heures (pour moi, toute la nuit).

Démouler délicatement l'entremet et le poser sur une grille.

IMG_9986

 

Passer une couche de spray velours sur l'entremet encore congelé, en évitant d'en mettre sur la couche de crumble (cette étape se fait si possible dehors ou dans un grand carton, ça évite de ruiner intégralement sa cuisine !).

IMG_9989

 

Parsemer le reste du crumble.

IMG_9990

 

Déposer l'entremet sur son plat de service, et le laisser décongeler au frigo pendant au moins 3 ou 4 heures avant dégustation.

Pas de photo de la coupe aujourd'hui, j'ai totalement zappé, ou plutôt, quand j'y ai pensé, c'était trop tard... (trop de morfalous à ma table) ! Mais comme je compte bien le refaire d'ici peu, ce n'est que partie remise...

 

IMG_0038 2

IMG_0043

 

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- le partager avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !