IMG_7986

 

On a toujours besoin de praliné chez soi. C'est comme la pâte de pistache (voir ici : clic !), le Nutella Maison (voir ici : clic !), la confiture de lait (voir ici : clic !) ou bien le lemon curd (voir ici : clic !).

C'est le genre de truc que tu prépares en quantité industrielle, pensant être tranquille pour au moins 3 mois, en l'utilisant raisonnablement et avec parcimonie. Sauf que... Sauf que, en fait, entre le Paris Brest pour l'anniversaire de Tatie Simone, le cake au praliné pour le goûter de fin d'année des enfants, et la crêpes party du dimanche après-midi, ben en 3 jours, terminé le pot de praliné, merci beaucoup m'sieurs dames, circulez, y'a plus rien à voir becqueter.

Vous voilà prévenu : les quantités données ici devraient vous tenir maximum la semaine, à l'unique condition de le planquer vraiment bien au fond du tiroir à légumes, entre les aubergines et le rutabaga. Bien entendu, vous trouverez du praliné industriel, tout fait, en magasin, non seulement beaucoup moins bon, mais aussi beaucoup plus cher. Alors hop hop hop, on filoche en cuisine...

Et si, à tout hasard, vous cherchez une recette à tomber par terre pour l'utiliser, je vous laisse découvrir ceci : clic !

 

Ingrédients :

- 200 g de noisettes ou d'amandes (ou un mix des 2), entières (avec ou sans la peau)

- 150 g de sucre

 

Préchauffer le four à 150°.

Répartir sur une plaque (si possible perforée) les fruits secs, sans les mélanger.

IMG_7898

 

Torréfier les fruits secs au four pendant environ 15 minutes.

IMG_7899

 

Eteindre le four, laisser tiédir les fruits secs, puis frotter les noisettes entre vos mains pour en retirer la peau.

IMG_7901

 

Réserver les fruits secs sur une assiette, dans le four éteint.

IMG_7902

 

Dans une grande poêle à bords hauts, répartir le sucre en couche fine, et mettre sur feu moyen.

IMG_7903

 

Laisser caraméliser sans touiller (juste en bougeant la poêle pour répartir le sucre).

IMG_7904

 

Le caramel ne soit pas être trop brun (sinon votre praliné sera amer).

IMG_7905

 

Ajouter les fruits secs chauds.

IMG_7906

 

Mélanger pour bien enrober les fruits secs de caramel.

IMG_7907

 

Verser le tout sur une toile silicone (ou une feuille de papier cuisson).

IMG_7908

 

Laisser totalement refroidir, puis casser la plaque en petits morceaux.

IMG_7909

 

Mixer (pour moi en 2 fois) les petits morceaux, par à-coups, pour ne pas que le mélange chauffe trop. Pour info, j'utilise la "Moulinette" de la marque Moulinex (1000 W), elle coûte moins de 40 euros et je la trouve top.

IMG_7910 3

 

Au départ, vous obtiendrez un mélange sableux.

IMG_7911

 

Au fur et à mesure que vous moulinerez, le mélange va devenir plus souple.

IMG_7912

IMG_7913

 

Vous finirez par obtenir une pâte, plus ou moins épaisse selon la teneur en huile de vos fruits secs. Ne cherchez pas à obtenir une consistance totalement lisse, c'est bien meilleur avec les paillettes !

IMG_7914

 

Verser dans un pot avec couvercle (pot de confiture) et réserver au frais : le praliné se conserve plusieurs mois. Enfin en théorie.

Alors, fastoche, ou pas fastoche, de faire son praliné maison ???

IMG_7915

IMG_7986

 

Un petit rocher praliné, ça vous tente ? (recette ici : clic !)

IMG_8082

 

Vous cherchez un idée de plat salé ? C'est ici : clic ! 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

- vous abonner au blog ici : clic ! , afin d'être informé de chaque nouvelle recette (ou rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire"), je ne manquerai pas de vous répondre !

liker ma page Facebook ici : clic !

- me suivre sur Instagram : clic !

partager ce blog avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci ! Merci !