IMG_7059

 

Les soirées à thème, vous connaissez ???

Je dois dire que je ne suis pas totalement fan des déguisements et autres costumes ridicules qu'on est obligés de se mettre sur le dos lors de ces occasions spéciales (essayez d'être élégante en "peluches et doudous", d'être à l'aise en "armures et cottes de mailles", ou d'être sexy en "dinosaures et Cie", faut avouer que c'est pas évident).

Cette fois-ci, le thème était beaucoup plus facile, plus sobre, en un mot plus classe que d'habitude : Black and White, de quoi s'habiller enfin comme on veut sans ressembler ni à une gourdasse, ni au bibendum Michelin, ça, c'était la bonne nouvelle.

La mauvaise nouvelle, c'est que le gâteau (dont j'ai évidemment été en charge) se devait également de respecter le thème à la lettre, enfin plutôt, aux couleurs près. J'ai eu beau fouiller dans mes grimoires, telle une certaine Mercotte pour une épreuve technique, j'avais jamais fait de gâteau black and white. Du coup, j'ai ressorti tous mes anciens magazines "Fou de Pâtisserie", et là, bingo, je tombe sur la recette de l'entremet Caraïbes de Yann Couvreur, bien joli, bien gourmand, et surtout, bien black and white, merci Yannou. J'ai fait un premier essai (glaçage chocolat au lait, pas assez Black), puis corrigé 2 ou 3 bricoles (notamment au niveau des quantités), pour arriver à un résultat vraiment top : voilà donc ma version simplifiée du Caraïbes, plus adaptée à une cuisine ménagère et à des ingrédients usuels, très faciles à trouver dans le premier supermarché venu.

 

Plan d'attaque :

- J - 2 : préparer la ganache au chocolat, la dacquoise et la mousse coco, et procéder au montage de l'insert

- J - 1 : monter la ganache et monter l'entremet (+ préparer éventuellement le glaçage)

- Jour J : préparer le glaçage si pas fait la veille, glacer, décorer, et déguster.

Les proportions correspondent à un cercle (ou un moule silicone) de 20 cm de diamètre (10 personnes).

 

Ganache au chocolat :  (que vous monterez demain) 

- 580 g de crème liquide à 30% de MG (ou 580 g de crème de coco) : 300 g + 280 g

- 95 g de chocolat au lait pâtissier (pour moi : Jivara de chez Valrhona), grossièrement coupé en morceaux

- 3 feuilles de gélatine (6 g en tout)

 

Hydrater la gélatine dans de l'eau froide et préparer le reste des ingrédients.

IMG_6786

 

Porter à ébullition 300 g de crème.

IMG_6787

 

Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine égouttées.

IMG_6788

 

Mélanger intimement au fouet.

IMG_6789

 

Verser le tout sur le chocolat.

IMG_6790

 

Bien mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit totalement fondu et que la préparation soit homogène.

IMG_6791

 

Verser les 280 g restants de crème, et mélanger à nouveau.

IMG_6792

IMG_6794

 

Filmer au contact (c'est à dire coller le film à la surface de la crème) et entreposer au réfrigérateur au moins 12 heures.

IMG_6795

 

Dacquoise Coco :

- 120 g de blanc d'oeuf (environ 4 petits blancs)

- 110 g de sucre glace

- 55 g de poudre d'amande

- 55 g de coco en poudre

- 40 g de sucre en poudre

 

Préchauffer le four à 170° chaleur tournante.

Tracer 2 cercles de 18 cm de diamètre sur l'envers d'un papier cuisson, et le poser sur une plaque.

IMG_6807

 

Tamiser le sucre glace.

IMG_6808

 

Mélanger le sucre glace, la poudre d'amande et la noix de coco en poudre.

IMG_6809

IMG_6810

 

Préparer le reste des ingrédients.

IMG_6811

 

Commencer à fouetter les blancs : quand ils deviennent mousseux, incorporer le sucre en poudre petit à petit tout en fouettant.

IMG_6819

 

Fouetter jusqu'à l'obtention de blancs en neige fermes (mais pas trop).

IMG_6820

 

Verser sur les blancs le mélange de poudres préparé précédemment.

IMG_6821

 

 Incorporer délicatement les poudres avec une maryse, en prenant soin de soulever la masse pour ne pas casser les blancs.

IMG_6822

 

 Transvaser la préparation dans une poche avec une douille lisse de 1 cm, et pocher 2 cercles en escargot sur le papier cuisson.

IMG_6823

IMG_6361

 

 Lisser la surface.

IMG_6824

 

Enfourner à mi-hauteur pour environ 15 minutes : les daquoises doivent être dorées.

IMG_6840 2

 

Laisser refroidir à température ambiante, le temps de préparer la mousse coco.

 

Mousse Coco :

- 170 g de noix de coco en poudre

- 170 g de crème de coco

- 70 g de sucre

- 160 g de crème liquide à 30% de MG (ou 160 g de crème de coco), bien froide

 

Mélanger dans une casserole la coco en poudre avec la moitié environ de la crème coco.

IMG_6798

 

Ajouter le sucre et le reste de la crème coco.

IMG_6799

 

Cuire à feu doux environ 5 minutes, sans porter à ébullition. Rajouter un peu de crème coco si nécessaire (selon le taux de déshydratation de votre coco en poudre).

IMG_6800

 

Passer le tout au mixeur.

IMG_6805

 

Transvaser le tout dans un grand plat, en couche fine afin d'accélérer le refroidissement. Réserver à température ambiante.

IMG_6806

 

Une fois la purée de coco refroidie, monter la crème liquide en chantilly pas trop ferme.

IMG_6847 2

IMG_6848 3

 

Ajouter une première grosse cuillère de chantilly à la purée de coco et mélanger délicatement.

IMG_6850

IMG_6851

 

Renouveler l'opération pour toute la chantilly puis mettre dans une poche à douille (avec une douille lisse ou sans douille).

IMG_6854

 

Montage de l'insert :

- les 2 disques de dacquoise

- la mousse coco

 

Retailler les 2 dacquoises pour obtenir 2 beaux cercles de 18 cm de diamètre.

IMG_6845

 

Disposer le disque de 18 cm garni de rhodoïd sur une plaque bien plane garnie de papier cuisson, et installer un premier disque de dacquoise au fond.

IMG_6846

 

Pocher par dessus une bonne couche de mousse coco (environ 2 bons centimètres d'épaisseur).

IMG_6855

 

Lisser à la spatule.

IMG_6856

 

Déposer délicatement le 2ème disque de dacquoise par dessus.

IMG_6857

 

Tasser le tout délicatement et réserver au congélateur, bien à plat, pour 12 heures minimum.

Il va vous rester un peu de mousse coco, je l'ai utilisée pour la déco en la pochant dans des moules 1/2 sphères en silicone (au départ, des moules à chocolat).

IMG_6859

 

J'ai essayé (lors de mon premier essai) avec des moules "quenelles", le résultat est sympa aussi (voir photo à la fin).

IMG_6858

 

Réserver vos boules (ou vos quenelles) au congélateur jusqu'au lendemain.

 

Montage de l'entrement (J - 1) :

Préparer un cercle de 20 cm et tendre dessus un papier film sans faire de plis (vous pouvez aussi utiliser un moule en silicone bien haut).

IMG_6914

 

Retourner le tout sur un support bien plane, et garnir le bord du cercle de rhodoïd.

IMG_6915 4

 

Monter la ganache au chocolat (préparée la veille) au batteur, pas trop ferme.

IMG_6917

IMG_6918

 

 

Transvaser dans une poche avec une douille lisse de 1 cm.

IMG_6439

 

Pocher une petite couche de ganache en escargot au fond du cercle (sur le papier film) et bien lisser à la spatule afin d'obtenir une surface lisse au décerclage.

IMG_6921

IMG_6440

 

Pocher le reste de ganache et lisser à nouveau.

IMG_6924

 

Décercler l'insert coco congelé, et le déposer par dessus.

IMG_6925

 

Appuyer sur l'insert pour faire remonter la ganache sur le côté, puis lisser à la spatule.

IMG_6926

 

Entreposer le tout au congélateur, bien à plat, pour au moins 12 heures.

 

Glaçage miroir chocolat : (J - 1 ou jour J)

- 230 g de sucre en poudre

- 50 g de sirop de glucose

- 100 g d’eau

- 90 g de cacao amer en poudre tamisé

- 190 g de crème liquide (ou 190 g de crème de coco)

- quelques gouttes de colorant rouge en gel

- 5 feuilles de gélatine (10 g en tout)

 

Mettre à tremper la gélatine dans de l'eau froide.

IMG_6928

 

Préparer les autres ingrédients.

IMG_8161

 

Mettre la crème dans une petite casserole sur feux très doux.

Tamiser le cacao.

IMG_6929

IMG_6930

 

Mettre dans une autre casserole, sur feu fort, le sucre, le sirop de glucose, et l'eau. Monter la température du mélange à 103°C.

IMG_6927

IMG_6931

IMG_6932

 

Retirer du feu et ajouter le cacao et le colorant rouge. Bien mélanger à la maryse :

IMG_6933

 

Ajouter alors la crème (chaude) et la gélatine bien égouttée. Bien mélanger le tout.

IMG_6936

IMG_6937

IMG_6938

 

Passer le tout au chinois en transvasant dans un récipient avec un bec verseur

IMG_6939

  

Laisser refroidir : le glaçage devra être utilisé à 32°C (si vous le préparez la veille, conservez le au réfrigérateur et réchauffez le au bain-marie le lendemain).

 

Glaçage et décoration :

Décercler l'entremet congelé, et le déposer, dacquoise vers le bas, sur un support de diamètre inférieur, lui-même posé sur une grille, elle-même posée sur un récipient récupérateur.

IMG_6500

 

Passer un doigt tout doucement sur l'angle supérieur, afin de l'arrondir un peu (le glaçage s'écoulera plus facilement). Verser le glaçage à 32° sur toute la surface du gâteau, en inclinant légèrement la grille si nécessaire. Vérifier que tout le bord soit correctement nappé.

IMG_6951

 

 

Laisser le glaçage s'écouler complètement. Pendant ce temps, assembler 2 demi-sphères de mousse coco congelées et y piquer une pique à brochette.

IMG_6952

IMG_6953

 

Récupérer le surplus de glaçage et y tremper les bouboules.

IMG_6954 2

 

Glisser 2 spatules sous le gâteau (il sera plus facile à déplacer ensuite). Parsemer la surface avec un peu de coco en poudre.

IMG_6956

 

Déposer les bouboules et couper les éventuelles coulures de glaçage aux ciseaux ou avec un couteau très aiguisé.

IMG_6957

 

Il ne vous reste plus qu'à déplacer délicatement le gâteau, grâce aux spatules, sur son support définitif...

Pendant qu'il décongèle doucement au réfrigérateur (comptez 5 heures au moins), vous pouvez commencer à enfiler votre tenue black and white... 

IMG_7059

 

Version quenelles et glaçage chocolat au lait : 

IMG_6546

IMG_6553

 

Vous cherchez une idée de plat salé ? c'est ici : CLIC !

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

- vous abonner au blog ici : CLIC !, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (ou RdV à la rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- me suivre sur Instagram : patachou_miammiam_et_compagnie

- le partager avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !