FullSizeRender 6

 

Le hamster, petit animal de compagnie, mini-peluche soyeuse, meilleur ami des enfants, est dotée de fines moustaches frétillantes, d'une adorable petite frimousse dans laquelle pétillent deux billes noires et brillantes, et d'un moignon de queue (qui ne lui sert à rien mais qui est cromignon quand même).

60678

 

Sa particularité réside certainement dans son mode de vie, puisqu'il s'agit d'un mammifère crépusculaire, qui ne s'éveille qu'en soirée et se rendort au petit matin. Le clubbeur des rongeurs, en quelque sorte.

Le David Guetta des animaleries, le Jean Roch des muridés domestiques, le Tony Gomez des bacs à litière. Sauf que le hamster se couche rarement bourré, lui. Quoi que...

f22cf3628375c1e157c2ad85239ff167--funny-hamsters-dwarf-hamsters

 

Il a aussi un relationnel bien spécifique avec la bouffe : en effet, étant du genre prévoyant, il remplit ses bajoues de nourriture et en entasse des tonnes dans sa petite planquette, sait-on jamais, un tiens vaut mieux que deux tu l'auras, j'assure mes arrières, je garde une poire pour la soif, toussa toussa. 

hamster

 

Et, pour couronner le tout, figurez-vous que le hamster détient la meilleure recette de beignets au sucre jamais rélévée à ce jour..... ça vous paraît certainement dingue, mais c'est la pure vérité.

Il s'agit d'une recette alsacienne de très jolis beignets tout ronds, très peu gras (l'huile n'y pénètre pas), bien parfumés, super moelleux, à la mie légère et aérienne, bref, j'en cacherais bien une centaine dans mon terrier si j'étais moi-même hamster. Et vous sûrement aussi, quand vous les aurez goûtés...

 

Pour découvrir toutes les recettes du hamster, c'est ici : CLIC !

Pour les beignets du hamster, c'est juste en dessous et tout de suite maintenant.

 

Ingrédients : (pour environ 30 beignets : 32 exactement)

- enrobage : 100 g de sucre en poudre + 100 g de cassonade + 1 gousse de vanille 

- 500 g de farine (j'ai pris la Gruau d'Or 00)

- 60 g de sucre en poudre

- 7 g de sel

- 15 g de levure boulangère déshydratée (ou 30 g de fraîche)

- 130 ml de lait tiède 

- 1 gros œuf entier (60 g)

- 100 g de jaunes d'œuf (environ 5 de gros calibre)

- 10 ml de triple-sec (ou cointreau, ou eau de vie, ou rhum ambré... selon votre goût)

- 100 g de beurre à température ambiante et coupé en petits morceaux

- huile de friture

 

Mélanger les 2 sucres d'enrobage dans un grand bol. 

IMG_5459

 

Ajouter les grains de la gousse de vanille, bien mélanger le tout, puis réserver.

IMG_5461

IMG_5462

 

 

Préparer le reste des ingrédients.

IMG_5458

 

 Dans le bol du robot équipé du crochet pétrisseur, verser la farine, le sucre et le sel.. Mélanger les poudres au fouet.

IMG_5467

IMG_5468


Dissoudre la levure avec le lait tiède dans un bol.

IMG_5469


Dans un autre bol, battre légèrement les jaunes avec l'œuf entier.

IMG_5470


Mélanger ensuite les œufs et la levure diluée.

IMG_5472

IMG_5475


Faire un puits dans le mélange de farine et y verser la préparation précédente.

IMG_5476

 

Ajouter le triple-sec.

IMG_5477

 

Pétrir à vitesse lente pendant 5 à 6 minutes, jusqu'à obtenir une pâte lisse et élastique, qui se détache des parois. Ajuster la quantité de lait ou de farine si nécessaire.

 

Ajouter le beurre morceau par morceau tout en pétrissant.

IMG_5479

 

Une fois le beurre totalement incorporé, poursuivre le pétrissage pendant encore 6 minutes : vous devez obtenir une pâte très lisse et très élastique, qui ne colle pratiquement pas.

IMG_5481


Décuver la pâte dans un grand saladier à l'aide d'une corne ou d'une maryse.

IMG_5482

 

Filmer le saladier, et entreposer au frigo pendant 2 heures minimum, jusqu'à ce que la pâte double de volume.

IMG_5485

 

Donner quelques coups de poing pour dégazer la pâte.

IMG_5486


Détailler la pâte en petits pâtons de 30 g, et les façonner en boules. Déposer les boules au fur et à mesure sur un papier cuisson, en les espaçant un peu.

IMG_5487


A ce stade, vous pouvez congeler une partie des beignets (entreposés dans une boîte à jambon, c'est nickel !)

IMG_5488

 

Couvrir d'un linge et laisser à nouveau gonfler pendant 1h à 1h30 (3 heures s'ils sont congelés). Préchauffer la friteuse à 170°.

A l'aide d'une écumoire, plonger délicatement les beignets dans l'huile chaude, sans surcharger la cuve (pour moi : 4 par 4).

IMG_5493

IMG_5494

IMG_5495

 

Frire pendant 3 ou 4 minutes, en retournant régulièrement. Les beignets doivent être bien dorés.

IMG_5496

IMG_5497


Récupérer les beignets à l'écumoire et les déposer sur une assiette garnie de papier absorbant.

IMG_5498

 

Les enrober (encore chauds) de sucre vanillé.

IMG_5525

 

Déguster tièdes (hummmmmm) ou froids, et n'oubliez pas de remercier le hamster !

FullSizeRender 6

FullSizeRender

IMG_5570 2

 

Si le blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

- liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- me suivre sur instagram : patachou_miammiam_et_compagnie

- le partager avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !