IMG_3627

 

Un départ à la montagne, c'est chaque fois le même topo : il faut 2 heures pour trouver la bonne combinaison afin que tous les bagages rentrent dans le coffre, façon Tétris grandeur nature. Et y'a toujours le sac qui refuse de trouver sa place, qui finit entre les gnomes, sur la banquette arrière, et qui leur tombe dessus à chaque virage (et en montagne, des virages, y'en n'a pas qu'un peu).

Bref, avec la voiture pleine comme un oeuf, pas question d'emmener le robot de cuisine, à moins de l'avoir sur les genoux pendant tout le trajet (et pour conduire, c'est pas simple). 

Pas grave, je pétrirai à la main, à l'ancienne. Sauf que, comme vous le savez sûrement, il faut en ce cas doubler le temps de pétrissage, soit une bonne vingtaine de minutes. Certes, ça fait les biceps, mais je suis en vacances ou bien ??? Voilà donc une bonne occasion de tester une recette de pain non pétri, même si cette technique ne m'inspirait pas grand-chose à la base. Résultat étonnamment bluffant, car le pain est bien croustillant, la mie bien moelleuse, et le goût tout à fait délicieux. En plus, la fabrication nécessite très peu de matériel, c'est bien pratique.

Je trouve quand même qu'on ne retrouve pas complètement l'élasticité d'un pain bien pétri, mais honnêtement, ça fait plus que largement l'affaire (et il est bien bien meilleur que le pain indus qu'on trouve au Sherpa !). 

 

Matériel :

- un grand saladier

- un petit bol

- un fouet ou une fourchette

- une cuillère en bois

- une plaque à four et du papier sulfurisé

- un couteau tranchant ou une paire de ciseaux

 

Ingrédients :

- 500 g de farine de votre choix (j'ai mis 430 g de farine de blé T55 et 70 g de farine de sarrazin)

- 1 grosse pincée de sucre

- 20 g de levure boulangère fraîche (ou 9 g de levure boulangère déshydratée)

- 340 ml d'eau tiède (310 g + 30 g)

- 30 ml de lait tiède

- 10 g de sel

 

Dans un petit bol, émietter la levure, et ajouter les 30 g d'eau tiède et la pincée de sucre.

IMG_3558

 

Touiller doucement et laisser reposer une dizaine de minutes.

IMG_3559

 

Pendant ce temps, mettre la (ou les) farine(s) dans le grand saladier.

IMG_3560

 

Ajouter le sel.

IMG_3561

 

Bien mélanger à l'aide d'un fouet ou d'une fourchette.

IMG_3562

 

A l'aide d'une cuillère en bois, faire un puits au centre.

IMG_3563

 

Verser la levure diluée dans le puits.

IMG_3564

 

Verser ensuite l'eau tiède.

IMG_3565

 

Verser enfin le lait tiède.

IMG_3566

 

Touiller à la cuillère en bois, en tournant le saladier et en faisant des cercles de plus en plus larges pour faire tomber la farine dans le puits.

IMG_3568

 

 

Vous devez obtenir une pâte très collante.

IMG_3570

 

Ramener la pâte au milieu du saladier (toujours avec la cuillère en bois).

IMG_3571

 

Couvrir d'un linge, et laisser reposer dans un endroit chaud (à côté du radiateur pour moi !) pendant 1H30. La pâte va au moins doubler de volume.

IMG_3572

 

Fariner généreusement le plan de travail et y verser la pâte.

IMG_3573

 

Donner des rabats à la pâte, à l'aide de vos mains farinées, en répétant les opérations 1 à 9 comme ci-dessous, jusqu'à ce que la pâte ne colle plus.

IMG_3629

 

Former alors une boule et laisser reposer environ 10 minutes avant de la façonner à votre convenance.

IMG_3583

 

A ce stade, vous pouvez façonner des baguettes, ou bien mettre dans un moule, ou bien laisser tel quel pour obtenir une miche, bref, tous les coups sont permis ! J'ai choisi de diviser la pâte en 12 pâtons (environ 75 g chacun), que j'ai boulés (voir vidéo ci-dessous) et installés dans des moules à briochettes en silicone (mais sur une plaque avec un papier sulfurisé, ça marche tout aussi bien).

 

IMG_3584

 

Couvrir d'un linge et laisser reposer le temps de préchauffer le four à 240°, avec la lèche-frite positionnée sur la sole (environ 20 minutes).

Quand le four est chaud, parsemer la surface des pains de farine (à l'aide d'une passoire ou à la main).

IMG_3586

IMG_3587

Inciser les pains à l'aide d'un couteau bien tranchant ou d'une paire de ciseaux.

IMG_3588

 

Enfourner pour environ 25 minutes, en jetant un grand verre d'eau très chaude sur la lèche-frite afin de créer un "coup de buée" (ce qui permettra d'obtenir une belle croûte dorée et croustillante). 

IMG_3589

 

Laisser refroidir les pains sur une grille.

IMG_3591

 

Et voilà, il ne vous reste plus qu'à déguster !!

Et si vous voulez un conseil, oubliez que vous n'avez aucune chance. On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher....

IMG_3627

 

FullSizeRender

 

 

Si le blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

- liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- me suivre sur instagram : patachou_miammiam_et_compagnie

- le partager avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !