IMG_3066

 

Si vous comptez bien (et que vous avez lu mes articles précédents), j'en suis à 3 desserts sur 13 (la Provence, toussa toussa).

Aujourd'hui, je tape très fort (faut dire que je suis grave à la bourre) puisque je vous propose d'en faire 4 en même temps, les 4 mendiants, c'est à dire comme chacun sait, les fameux fruits secs.

Vous savez sans doute qu'ils représentent les différents ordres religieux ayant fait vœu de pauvreté  : les noix ou noisettes pour les Carmes, les figues sèches pour les Franciscains, les amandes pour les Dominicains et les raisins secs pour les Augustins.

Or, il se trouve, d'une part, que je suis pas fana des figues ni des raisins quand ils sont associés au chocolat (donc bye bye les Franciscains, et adios les Augustins, désolée les gars, c'est la dure loi de la jungle pâtissière).  

Et d'autre part, il se trouve que j'adore les pignons de pin, qui ne représentent aucun ordre, sinon le mien (appelons-le l'ordre des Miam-Miamesques, je sens qu'on va être nombreux à s'inscrire).

Bref, si les Mousquetaires l'ont fait, les Mendiants devraient y arriver aussi, portés par leur foi ou par leur gourmandise, peu importe.

Voilà donc les Mendiants "un pour tous, tous pour un", tels qu'Alexandre Dumas les aurait imaginés s'il avait choisi la pâtisserie à la place de la littérature. Certes, c'est un peu de la triche, mais c'est pô grave.

 

Ingrédients (pour 20 à 30 mendiants selon leur taille) :

- 300 g de chocolat noir (ou au lait, ou blanc, selon votre préférence)

- 3 g de beurre de cacao Mycryo (facultatif)

- 130 g de fruits secs de votre choix (pour moi : amandes, noisettes, noix et pignons)

 

Pour commencer, je vous conseille de tempérer le chocolat, cela vous permettra d'obtenir des disques fin, solides, et bien brillants, qui se décolleront facilement de leur support. Allez donc faire un tour par ici : CLIC ! et revenez me voir juste après !

Le tempérage n'est bien sûr pas indispensable, si vous avez une flemmite aigüe ou un timing super-short, passez directement à la suite.

Pendant que le chocolat tempère (ou fond), torréfier légèrement les fruits secs en les faisant revenir quelques minutes à la poêle sur feu doux.

IMG_3023

 

Il suffit ensuite de les frotter entre les mains pour les monder (les éplucher).

IMG_3027

 

Concasser les noix en gros morceaux et les noisettes en 2 (j'ai laissé les amandes entières).

IMG_3032

 

Préparer sur le plan de travail des feuilles de rhodoïd, ou de papier guitare, ou de papier sulfurisé, et vérifier que le chocolat soit arrivé à sa température d'utilisation (entre 31° et 32° pour le noir). Déposer la casserole de chocolat dans une autre casserole contenant de l'eau à 35/40°, cela devrait suffire pour le maintenir à bonne température.

IMG_3036

 

Verser le contenu d'une cuillère à soupe de chocolat fondu sur la feuille de rhodoïd préparée précédemment. Etaler ensuite en un disque fin (5 cm de diamètre environ, sur 2 mm d'épaisseur), avec le dos de la-dite cuillère, puis déposer immédiatement un assortiment de fruits secs sur chaque disque, avant que le chocolat ne fige (pas assez de mains pour prendre la photo !).

IMG_3038

 

Il ne reste plus qu'à attendre que le chocolat fige complètement. Décoller alors délicatement chaque disque du support.

Je vous conseille de cacher les Mendiants au fin fond du grenier, dans une boîte cartonnée, à l'abri de la chaleur, de l'humidité, et des gourmands (histoire d'en avoir encore pour le réveillon). 

En tous cas, 3 + 4 = 7, moi je dis que ça a fait bien avancer le Schmilblick.

 

IMG_3066

IMG_3042

 

Pour la recette de la Pompe à Huile, cliquer ici : CLIC !

Pour la recette du nougat blanc, cliquer ici : CLIC !

Pour la recette du nougat noir, cliquer ici : CLIC !

Pour la recette des calissons, cliquer ici : CLIC !

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- me suivre sur Instagram : patachou_miammiam_et_compagnie

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci ! Merci !