IMG_2104

 

Après avoir posté la recette du très toulonnais Chanteclair (voir ici : CLIC !), je ne pouvais pas ne pas d'enchaîner sur la Roll's des 13 desserts provençaux, l'incontournable Pompe à Huile.

13 (représentant le nombre de convives lors de la Cène), c'est vrai que ça fait beaucoup, mais il faut savoir que le souper de réveillon ETAIT traditionnellement composé de plats maigres, et qu'il fallait prévoir un sacré remontant (enfin 13 remontants) avant d'affronter le froid glacial pour se rendre (à pied) à la Messe de Minuit. 

Ces 13 desserts sont sencés être présentés sur 3 nappes, avec 3 bougies et 3 coupelles de blé de la Sainte Barbe. Je vous parle pas du boulot... Alors on s'avance, et on prépare la Pompe à Huile à l'avance (au moins une semaine avant -> je la congèle -> je la repasse au four -> et hop ! on the table). Ni vu ni connu j't'embrouille. On en prépare toujours 2 (une pour le réveillon, donc, et une pour le p'tit dej' du lendemain). Et surtout, il ne faut pas la couper au couteau, mais la rompre à la main (comme Jésus avec le pain), sinon, c'est la faillite assurée dans l'année et sur 12 générations. Les boules.

 

Ingrédients (pour 2 Pompes à Huile) :

- 25 g de levure boulangère fraîche

- 250 ml d'eau minérale tiède (30 secondes au micro-ondes)

- 20 ml d'eau de fleur d'oranger (facultatif, rajouter 20 ml d'eau si vous n'en mettez pas)

- 500 g de farine T45 (j'ai pris la Gruau d'Or)

- 100 g de sucre en poudre + 1 pincée

- le zeste d'une orange bio

- 30 g d'huile d'olive + un peu pour la finition

- 1 jaune d'oeuf et 2 càs de lait pour la dorure

 

Mettre dans une tasse la levure avec un peu d'eau tiède (prélevée sur les 250 ml) et une pincée de sucre, et attendre quelques minutes jusqu'à complète dissolution.

IMG_2043

 

Dans le bol du robot, mélanger la farine et le sucre au fouet.

IMG_2044

IMG_2045

 

Faire 3 puits et y mettre la levure, l'huile d'olive et le zeste d'orange.

IMG_2046

 

Commencer à pétrir à vitesse lente en ajoutant progressivement l'eau tiède et l'eau de fleur d'oranger.

IMG_2047

 

Poursuivre le pétrissage pendant 12 minutes : vous devez obtenir une pâte assez collante et très élastique.

IMG_2049

 

A l'aide d'une corne (ou d'une maryse), rassembler la pâte en boule.

IMG_2050

 

Déposer la pâte dans un saladier fariné, puis filmer le tout.

IMG_2052 2

 

Réserver dans un endroit chaud (pour moi, à côté de la cheminée) pendant 1h30 à 2h : la pâte doit au moins doubler de volume.

IMG_2077

 

Dégazer la pâte en donnant quelques coups de poing dedans avec vos mains légèrement farinées.

IMG_2078

 

Sur le plan de travail fariné, former une boule.

IMG_2079

 

Peser la pâte, diviser en 2 parties égales, et reformer 2 boules. Couvrir d'un linge et laisser la pâte se détendre pendant environ 15 minutes, elle sera ainsi plus facile à étaler.

IMG_2080

 

A l'aide d'un rouleau, aplatir délicatement (en préservant au maximum les bulles) chaque boule en galette d'environ 1,5 cm d'épaisseur (vous devez obtenir des disques de 22/23 cm de diamètre).

IMG_2081

 

Transférer les galettes sur des plaques garnies de papier cuisson.

IMG_2082

 

Entailler les galettes avec une lame (selon votre inspiration), et écarter la pâte avec les doigts afin d'élargir les trous. Pour le trou central, j'utilise une douille.

IMG_2083

 

IMG_2085

 

Couvrir d'un linge et laisser à nouveau lever pendant 1 heure au chaud : les galettes vont à nouveau gonfler.

20 minutes avant la fin de la 2ème levée, préchauffer le four à 180° avec un gros ramequin d'eau à l'intérieur. Préparer la dorure en mélangeant le jaune d'oeuf avec les 2 càs de lait, et en badigeonner les galettes à l'aide d'un pinceau.

IMG_2090

IMG_2089

 

Enfourner à mi-hauteur pour environ 20/25 minutes, jusqu'à obtenir une belle coloration dorée.

IMG_2095

 

Transférer sur une grille et badigeonner les galettes encore chaudes d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau.

IMG_2098

 

Laisser refroidir complètement avant dégustation.

IMG_2104

Bon j'avoue, j'ai triché, j'ai coupé au couteau pour la photo... mais promis, promis, promis, je le ferai plus (please, pas la faillite, pas la faillite !!!).

IMG_2108

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

liker ma page Facebook (lien ci-contre)

- me suivre sur Instagram : patachou_miammiam_et_compagnie

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !