IMG_7718

IMG_7751

IMG_7717

 

Vous avez un voisin (diabétique au dernier degré) qui tond sa pelouse tous les dimanches à 5h30 pétantes, coupant net, en même temps que ses brins d'herbe, votre grasse matinée hebdomadaire ?

Un oncle vieux garçon acariâtre, qui (malgré son cholestérol) est en pleine forme, alors que vous auriez drôlement besoin de l'héritage pour refaire la salle de bains du premier ?

Une belle-mère insupportable (dont les coronaires sont aux 3/4 bouchées) qui se radine tous les 4 matins chez vous pour laver vos culottes à l'eau de javel ?

J'ai la solution, le crime parfait, jamais élucidé, même que Columbo, Hercule Poirot, Sherlock Holmes et Adamsberg s'y casseraient les dents !

Vous pourrez toujours dire aux enquêteurs que vous ne saviez pas que M. Duschmoll était diabétique, que Tonton Marcel avait du cholestérol, que Belle-Maman avait les artères en mauvais état. Je vous jure, Commissaire, JE NE SAVAIS PAS !!!!

L'accident bête, la boulette. Le crime parfait, j'vous dis.

Cette recette est très largement inspirée du Brownie Pirouette de Monsieur Michalak (un brownie très chocolaté, surmonté d'une chantilly au caramel et d'une fine plaque de chocolat noir). Une tuerie de gourmandise, quoi.

Avec les proportions données, vous pourrez réaliser 12 Crimes Parfaits de bonne taille.

 

1/ Préparation du brownie :

- 120 g de noix de pécan

- 90 g de cassonade

- 80 g de sucre en poudre

- 4 jaunes d'oeuf

- 3 blancs d'oeuf

- 120 g de chocolat noir (pour moi Caraïbes de Valrhona)

- 200 g de beurre

- 50 g de farine T45

- 20 g de poudre de cacao amer

 

Préchauffer le four à 190°.

Mettre les noix de pécan bien étalées dans un plat et les torréfier au four pendant environ 10 minutes. Les noix doivent être dorées.

IMG_7562

IMG_7566

 

Laisser refroidir à température ambiante, puis les concasser grossièrement.

IMG_7576

 

Baisser alors la température du four à 170°.

Faire fondre le chocolat et le beurre à feu doux dans une casserole, bien mélanger et laisser tiédir.

IMG_7563

IMG_7567

 

Pendant ce temps, préparer le reste des ingrédients.

Mettre dans le bol du robot (ou dans un grand saladier) la cassonade, le sucre et les oeufs.

IMG_7568

 

Fouetter pendant au moins 2 minutes : vous devez obtenir une préparation claire, mousseuse et assez liquide.

IMG_7569

 

Ajouter le mélange chocolat + beurre et mélanger au fouet.

IMG_7572

IMG_7573

 

Ajouter ensuite la farine et la poudre de cacao, tamisées ensemble.

IMG_7574

IMG_7575

 

 

Ajouter les noix de pécan torréfiées refroidies, et mélanger à nouveau.

IMG_7577

IMG_7579

 

Verser la préparation dans un grand moule rectangulaire préalablement graissé (le mien fait 30 cm X 20 cm), pour éviter toute mauvaise surprise, vous pouvez le garnir d'un papier sulfurisé.

IMG_7565

 

Enfourner pour 15 minutes, puis laisser refroidir complètement.

IMG_7580

 

 

Retourner délicatement le brownie sur une plaque et retirer le papier sulfurisé.

IMG_7595

 

Parer les côtés à l'aide d'un grand couteau bien tranchant. 

IMG_7596

 

Installer ensuite le brownie au fond d'un cadre à pâtisserie (le mien est réglable, c'est pratique !) garni de bandes de rhodoïd (ou de papier sulfurisé).

IMG_7598

 

2/ Préparation de la crème de caramel :

- 2 feuilles 1/2 (7 g) de gélatine, hydratées dans de l'eau froide

- 145 g de sucre en poudre

- 1/2 càc de glucose (6 g)

- 100 g de crème liquide à 30% de MG

 

Réaliser avec le sucre, dans une casserole bien large, un caramel à sec, en chauffant à feu doux, et sans remuer jusqu'à la caramélisation.

IMG_7582

IMG_7528

 

Parallèlement, amener la crème et le glucose à la limite de l'ébullition.

IMG_7581

 

 

Une fois le caramel bien doré, verser la crème bouillante dans le caramel et mélanger sur feu doux, sans arrêt, jusqu'à obtenir un mélange homogène.

IMG_7583

IMG_7584

 

Hors du feu, ajouter la gélatine essorée et bien mélanger.

IMG_7585

Laisser tiédir à température ambiante.

 

3/ Préparation de la chantilly au caramel :

- la crème de caramel préparée précédemment

- 700 ml de crème liquide à 30% de MG minimum

 

Entreposer la crème, le bol du robot et le fouet au congélateur pendant environ 15 minutes.

Fouetter la crème en chantilly bien ferme.

IMG_6514

 

 

Réserver les 3/4 de la chantilly dans un autre saladier, et ajouter au quart restant la crème de caramel tiède au batteur. Attention, vous allez en mettre partout, c'est normal.... Je vous conseille de couvrir le robot avec un torchon.... Trop occupée à gérer les éclaboussures, j'ai totalement zappé la photo de cette étape... désolée !

Incorporer ensuite la préparation aux 3/4 de la chantilly réservés précédemment.

IMG_7618

 

Verser la chantilly au caramel au dessus du brownie.

IMG_7619

 

 

Egaliser la surface à la spatule.

IMG_7620

 

Réserver bien à plat au congélateur pour environ une heure.

 

4/ Préparation des plaques en chocolat :

- 300 g de chocolat noir de couverture

- 3 g de beurre de cacao Mycryo (facultatif)

- une plaque à chocolat (ou du papier guitare)

Pour tempérer le chocolat (ce qui permettra d'obtenir une plaque fine et brillante), j'ai choisi la solution de facilité, avec l'utilisation du beurre de cacao (Mycryo). Ce n'est pas indispensable, il est tout à fait possible d'obtenir le même résultat sans beurre de cacao, la technique est ici : TC

Fondre le chocolat au bain-marie, et le sortir du bain quand la température atteint 45° (il va rester du chocolat non fondu, c'est pas grave, il va finir de fondre tranquillement et la température diminuera plus rapidement).

IMG_7635

 

Quand le chocolat atteint une température comprise entre 34° et 35°, ajouter en pluie le beurre de cacao.

IMG_7690

 

 

Le laisser fondre quelques secondes, puis remuer doucement sans incorporer de bulles d'air.

IMG_7691

 

Quand le chocolat atteint une température comprise entre 31° et 32°, il est prêt à être utilisé.

IMG_7695

 

Verser le chocolat sur la plaque (ou sur une feuille de papier guitare). N'hésitez pas à protéger votre plan de travail avec du papier film, si, comme moi, vous en collez partout à chaque fois que vous utilisez du chocolat fondu !

IMG_7693

IMG_7696

 

Etaler en couche fine à la spatule.

IMG_7697

IMG_7698

 

Laisser refroidir complètement (si tout va bien le chocolat va cristalliser). Décoller délicatement la plaque (ou la feuille de papier guitare) et réserver à température ambiante.

IMG_7706

 

4/ Montage des Crimes parfaits :

 

Retirer le cadre et le rhodoïd du brownie (vérifier que la crème soit suffisamment froide, voire légèrement congelée).

IMG_7701

 

Parer les côtés si nécessaire, et découper des tranches de 4 cm de large à l'aide d'un grand couteau bien tranchant.

IMG_7702

 

Découper ensuite chaque tranche en rectangles de 10 cm de long (et donc de 4 cm de large).

IMG_7704

 

Couper ensuite la plaque de chocolat en rectangles de la même taille (j'utilise un couteau chauffé sur la gazinière). Attention, faut y aller doucement et laisser faire la chaleur (et non le tranchant de la lame du couteau) !!!!. J'ai encore zappé la photo, quelle gourdasse. 

Déposer un rectangle de chocolat sur chaque gâteau et réserver au frais jusqu'à dégustation. Enfin, jusqu'à l'exécution du crime.

Je précise que je prendrai seulement 10% sur l'héritage de Tonton Marcel.

 

IMG_7710

 

 

IMG_7718

IMG_7717

IMG_7714

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (en haut à droite, sous la rubrique "newsletter")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci ! Merci !