IMG_3899

 

Depuis 1957, et le célèbre film "les Sentiers de la Gloire", jusqu'au sulfureux "Eyes Wide Shut" en 1999, le réalisateur Stanley Kubrick nous a abreuvé de chefs d'oeuvres cinématographiques, souvent encensés par les critiques, parfois boudés par le public, toujours très créatifs, mais pour moi un peu trop nébuleux (en gros, je l'avoue, même en m'y reprenant plusieurs fois, je ne comprends pas la moitié de son propos, et encore, la moitié, je suis trèèèès  large). Entre les films polémiques méga-engagés, et les farces burlesques extra-déconcertantes, mon coeur ne balance pas (ou plutôt, il balance le tout à la poubelle).

Prenons l'exemple de "2001, Odyssée de l'Espace" ...  un long long long (...) métrage (2h39 quand même !), inspiré d'une nouvelle d'anticipation écrite plusieurs années auparavant par un certain Clark (le même qui, pendant le tournage du film, en profitera pour en tirer le roman éponyme, y'a pas de petit profit).

Je n'ai pas lu cette fameuse nouvelle, c'est vrai. Mais faut pas être sorti de Centrale pour comprendre que, forcément, un film d'une telle durée, basé sur une histoire  qui tient en quelques pages, ça allait carrément traîner en longueur... beaucoup traîner en longueur.... bref, soyons clairs, être très chiant.

J'ai arrêté d'insister à la 4ème tentative (vous remarquerez au passage que j'ai été drôlement pugnace) , café, guronsan et autres excitants n'ayant jamais pu venir à bout d'un systématique et rapide assoupissement.
J'ai toujours regretté d'être passé à côté de ce monument du 7ème art... et j' ai toujours l'air d'une débile quand en société, les cinéphiles avertis parlent de son réalisateur comme d'un cinéaste majeur du XX° siècle (c'est dans ces moments là que je me sens vraiment blonde).

Je vous en propose aujourd'hui une version ludique, simple et accessible à tous. Disons que ce sera mon hommage personnel à une oeuvre que je n'ai jamais su comprendre.

Cette recette, à mi-chemin entre un entremet et un cheese-cake, peut être réalisée avec les fruits de votre choix (pour moi des fraises).

(avec les proportions données, vous pourrez réaliser 10 gâteaux individuels, j'ai utilisé ces moules silicones cubiques de 5 cm de côté, Silikomart).

moule-silicone-8-grands-cubes

 

Pour la gelée de fraises :

- 600 g de fraises

- 30 g de sucre

- 3 feuilles de gélatine hydratées dans de l'eau froide

 

Pour la mousse au yaourt et chocolat blanc :

- 200 g de chocolat blanc pâtissier (pour moi : Ivoire de Valrhona)

- 40 g de beurre de cacao en poudre (à défaut : du beurre classique)

- 2 yaourts à la grecque (2 X 125 g)

- 1 càc d'extrait de vanille

- 3 feuilles de gélatine hydratées dans de l'eau froide

- 360 ml de crème liquide à 30% de MG minimum

 

Pour le biscuit spéculoos :

- 300 g de spéculoos

- 30 g de vergeoise blonde (à défaut : sucre à confiture ou sucre en poudre) 

- 200 g de beurre fondu (doux ou demi-sel selon votre goût)

 

Presser les plus grosses fraises à la centrifugeuse (ou à l'extracteur de jus) afin de récolter 300 ml de jus, sans pulpe (passer au chinois si nécessaire). Réserver les 20 fraises les plus petites pour la suite de la recette. Réserver le jus de fraises.

IMG_3834

 

 

Fondre le chocolat au bain marie avec le beurre de cacao.

IMG_3815

IMG_3816

 

 

 

Hors du feu, ajouter la gélatine égouttée.

IMG_3818

 

 Bien mélanger, puis ajouter l'extrait de vanille et le yaourt.

IMG_3820

 

Fouetter la crème en chantilly ferme (mais pas trop).

IMG_3823

 

Incorporer la chantilly délicatement et en 3 fois dans le mélange précédent, à l'aide d'un fouet large.

IMG_3825

 

Mettre la mousse dans une poche, munie d'une petite douille ronde.

IMG_3826

 

Pocher la mousse dans les moules, en les remplissant à moitié.

IMG_3827

 

Tapoter le moule sur le plan de travail afin d'obtenir une surface plane, puis réserver au congélateur pendant 10 minutes, le temps de préparer la gelée de fraises.

Faire chauffer dans une casserole le jus de fraise jusqu'à 70/75°. Hors du feu, ajouter la gélatine et bien mélanger. Déposer alors la casserole sur un lit de glaçons afin de refroidir rapidement la préparation (attention, il ne faut pas qu'elle fige non plus !).

Transvaser la gelée de fraises dans un récipient avec un bec verseur, et en déposer une couche d'environ 5 mm au dessus de la mousse chocolat blanc (vérifier que cette dernière ait bien "pris", dans le cas contraire, la repasser au congel' quelques minutes).

IMG_3836

 

Enfoncer, pointe vers le bas, une fraise (préalablement équeutée et lavée) dans chaque cube, en la retaillant à la base si necessaire, afin qu'elle ne dépasse pas du cube.

IMG_3837

 

Repasser le tout quelques minutes au congélateur, le temps que la gelée prenne. Pocher ensuite le reste de mousse afin de remplir complètement les cubes, et araser à la spatule.

IMG_3855

 

Réserver au congélateur pendant au moins 4 heures.

 

Biscuit Spéculoos :

Mixer les spéculoos en poudre fine.

IMG_3880

 

 

Mélanger la poudre de Spéculoos avec le sucre et le beurre fondu.

 

IMG_3881

 

 

Etaler la pâte obtenue sur une feuille silicone, en couche régulière (j'ai utilisé des plaques à mini-génoise, qui facilitent la manoeuvre avec leur petit rebord).

IMG_3882

 

 

Réserver quelques minutes au congélateur, le temps que la plaque durcisse.

Détailler à l'aide d'un emporte-pièce carré (ou avec un couteau bien tranchant) des carrés de taille légèrement supérieure à celle des moules. Réserver les carrés de biscuit au frigo jusqu'à utilisation.

IMG_3883

 

Il ne vous reste plus qu'à démouler les cubes, les poser sur les carrés de biscuit, et les laisser décongeler quelques heures au frigo.

Décorer avec des fraises avant de servir.

Installez-vous confortablement dans votre fauteuil en velours rouge, la séance peut commencer.

 

IMG_3901

 

IMG_3899

  

IMG_3892 3

 

Vous cherchez un idée de plat salé ? C'est ici : clic ! 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

 - vous abonner au blog ici : clic ! , afin d'être informé de chaque nouvelle recette (ou RdV à la rubrique "s'abonner à la newsletter")

 - poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire"), je ne manquerai pas de vous répondre !

 - liker ma page Facebook ici : clic !

 - me suivre sur Instagram : clic !

 - partager ce blog avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

 

Merci !Merci !