IMG_2611

 

Après un beau plateau de sushis, un assortiment de sashimis ou une ventrée de Californian Rolls, on a souvent envie d'une petite note sucrée, histoire de finir la soirée sur une douceur nippone (ni mauvaise, je savais que quelqu'un allait la faire, je préfère prendre les devants).

Pas toujours facile cependant de trouver un dessert à la fois délicat comme une Geisha, parfumé comme Sakura, léger comme la brume sur le Mont Fuji, et qui ne soit pas lourd et plombant (comme un Sumo bien sûr) après l'orgie de poisson cru et de riz parfumé que vous venez de terminer. Faudra réussir quand même à se lever de son tatami pour aller se coucher (sur un bon futon bien entendu).

Je vous propose d'essayer cette recette de Makis sucrés (c'est dans le thème, ou bien ???), rapides à confectionner, que vous pourrez garnir à votre convenance (pour moi, de l'ananas, mais ça marche aussi avec la fraise, la pomme, la poire... (bref, à vous de choisir selon votre inspiration du moment).

Avec ces proportions, j'ai pu réaliser 8 makis (soit un dessert pour 2/3 personnes).

 

Ingrédients :

- 3 tiges de rhubarbe

- 150 g de sucre en poudre

- 150 ml d'eau

- 4 fleurs d'hibiscus séchées (facultatif)

- 20 cl de crème liquide à 30% de MG minimum

- 20 g de sucre glace

- un petit morceau d'ananas (ou autres fruits de votre choix)

- quelques graines de sésame

 

Eplucher la rhubarbe et la détailler en lamelles de 5 mm d'épaisseur environ, à l'aide d'une mandoline ou d'un grand couteau bien aiguisé.

IMG_2583

 

 

Couper les lamelles en 2 dans leur longueur.

IMG_2586

 

 

Mettre dans une grande casserole l'eau, le sucre et les fleurs d'hibiscus. Porter à ébullition et y plonger les lamelles de rhubarbe (4 par 4 ou moins selon la taille de la casserole) pendant environ 3 minutes (elles doivent devenir tendres mais ne pas se déchirer !).

IMG_2590

 

Egoutter dans la casserole (pour récupérer le jus) et débarrasser au fur et à mesure sur une feuille de papier absorbant, afin d'éliminer le surplus de sirop. Répéter l'opération avec la totalité des lamelles, et laisser refroidir.

Pendant ce temps, couper les fruits en brunoise très fine (quelques millimètres).

IMG_2598

 

Déposer un film alimentaire sur le plan de travail, et superposer 5 lamelles de rhubarbe en les chevauchant sur au moins 1/3. Couper aux ciseaux les extrémités afin d'obtenir un rectangle bien net (j'ai pris la photo à l'étape 4 lamelles, mais il en faut 5 !).

IMG_2593

 

Monter la crème en chantilly, ajouter le sucre glace à la fin du foisonnement. 

IMG_2595

 

 

Mettre la chantilly dans une poche avec une douille lisse (à défaut : un sac congélation coupé dans un angle).

IMG_2596

 

Pocher un "tube" de chantilly en bas du rectangle de rhubarbe, et répartir dessus un peu de brunoise de fruit.

IMG_2600

 

 

En vous aidant du film alimentaire, rouler le tout assez serré (pas trop quand même, n'écrasez pas la chantilly !).

IMG_2601

 

 

 

Entortiller les extrémités, et réserver au frigo minimum une heure.

IMG_2603

 

Couper le boudin en 2, puis en 4, saupoudrer de quelques graines de sésame, et réserver au frais jusqu'à dégustation.

Itadakimasu !

 

IMG_2611

 

IMG_2608

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire"), je ne manquerai pas de vous répondre !

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (en haut à droite, sous la rubrique "newsletter")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

partager ce blog avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci ! Merci !