315C9D92-ED70-4EF9-B11B-781ACDA00212

 

IMG_0613

 

Ma nièce, Valentine, 3 ans, a deux passions dans la vie : son Doudou et la bouffe.

Bon, le Doudou, c'est classique, même si elle lui voue depuis toujours un attachement proche de la dévotion fanatique.

C'est niveau bouffe qu'elle m'épate : étonnant comme une gamine de cet âge, certes fort éveillée en tous points, est capable de goûter à tout et en plus, de toujours finir son assiette (prête à ranger en fin de repas) sans jamais rien gâcher. Et ne comptez pas la priver de dessert, faute de quoi vous allez passer la soirée la plus sanglante de votre vie (à côté, Games of Throne, c'est de la gnognotte). 

Mais un jour, Valentine a perdu son Doudou. Et là où d'habitude, une bonne brioche au chocolat ou un gros éclair praliné suffisent à faire cesser immédiatement toute pleurnicherie, pour le Doudou, rien à faire, elle était inconsolable. Désespérée. Au BDR. D'une affliction incommensurable. Bref, elle braillait sans arrêt, sur une note aigüe particulièrement pénible, et avec une intensité unanimement insupportable.

Heureusement, Super Tatie était là : mieux que le Doudou égaré, je vais créer spécialement pour toi le Doudou comestible ! Ce sera le même, un peu moins poilu peut-être, mais tout aussi joli, et surtout, tu vas pouvoir... le MAN-GER !

Bon, entre-temps, le Doudou a été retrouvé (ouf) mais comme l'autre (le comestible) sortait du four, elle s'est tapé un p'tit sandwich au camembert. Enfin petit, c'est vite dit.

Si vous aussi, vous avez besoin de remplacer le Doudou paumé d'un enfant gourmand, vous êtes au bon endroit... Suivez le guide !

 

Ingrédients (pour un gros Doudou de 900 g environ) :

- 500 g de farine T65 (bio)

- 350 ml d'eau minérale 

- 10 g de sel

- 20 g (1/2 cube) de levure boulangère fraîche (ou 7 g de levure boulangère déshydratée)

 

Mettre dans le bol du robot équipé du crochet la farine, le sel d'un côté, la levure émiettée de l'autre, et commencer à pétrir en ajoutant petit à petit l'eau. Continuer de pétrir pendant 20 minutes à vitesse lente, jusqu'à obtenir une pâte lisse et élastique.

Si la pâte vous paraît trop collante, ajouter un peu de farine. Si au contraire elle vous paraît trop compacte, ajouter un peu d'eau. Former une boule.

Couvrir d'un linge et laisser pousser jusqu'à ce que la pâte double de volume (soit 2 à 3 heures à température ambiante, soit toute la nuit au frigo, filmé).

IMG_0561

 

Dégazer alors la pâte et reformer une belle boule. La poser sur un plan de travail légèrement fariné.

IMG_0562

 

Séparer la pâte en 2 morceaux à peu près identiques, et donner une forme ovale à l'une des moitiés (ce sera le corps du Doudou). Réserver sur le plan de travail fariné.

IMG_0563

 

Couper 1/3 de la 2ème moitié.

IMG_0564

 

Avec ce tiers de moitié, former une boule (ce sera la tête). Dans les 2/3 restant, prélever une petite boule (pour la queue), deux petits morceaux (pour les oreilles) et séparer ce qu'il reste en 2 morceaux (l'un plus gros que l'autre, ils serviront pour les pattes). Si vous avez bien suivi, vous devez vous retrouver avec ça :

IMG_0565

 

Prenez le plus gros morceau des pattes et donnez lui une forme d'haltère. Donner une forme de boudin au morceau plus petit.

IMG_0566 2

 

Déposer un papier sulfurisé fariné sur une plâque à pâtisserie.

Disposer dessus les pattes arrières (l'haltère) et les pattes avants (en donnant au boudin la forme d'un C), séparées d'environ 8 cm. Mouiller la surface au pinceau.

IMG_0569

 

Disposer par dessus le corps de Doudou.

IMG_0570

 

Disposer la queue, en mouillant au pinceau les deux surfaces afin qu'elles adhèrent entre elles.

IMG_0571

 

Toujours en mouillant les surfaces à assembler, disposer la tête puis les oreilles.

IMG_0572

 

Couvrir d'un linge et laisser pousser à température ambiante environ 45 minutes.

Préchauffer le four 210° chaleur tournante, avec la lèche-frite tout en bas.

Juste avant d'enfourner, faire des entailles aux ciseaux pour les griffes, les moustaches, le pli des oreilles et la bouche.

IMG_0602

 

Mouiller la surface au pinceau, et déposer juste sous les oreilles deux graines de courge pour les yeux, et, au dessus de la bouche, une graine de tournesol pour le museau.

Enfourner sur la 2ème grille (en partant du bas), et jeter immédiatement un grand verre d'eau dans la lèche frite afin de créer un "coup de buée" (c'est cette chaleur humide qui donnera une belle couleur dorée à Doudou).

Cuire 35 à 45 minutes, selon votre goût (j'aime le Doudou bien cuit).

Laisser refroidir sur une grille, et déguster Doudou à votre convenance (si Valentine est dans le coin, il ne vous en restera pas beaucoup, je préfère vous avertir).

 

IMG_0603

 

IMG_0622

 

IMG_0624

 

IMG_0625

 

315C9D92-ED70-4EF9-B11B-781ACDA00212

 

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (en haut à droite, sous la rubrique "newsletter")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- le partager avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !