IMG_0396

IMG_0392

 

Le Père Fourras, sachant que j'allais confectionner des fougasses, m'a suggéré quelques énigmes à résoudre (je sais, ça agace). Ne vous inquiétez pas, elles ne sont pas très coriaces, il suffit d'être un peu perspicace, pas trop bécasse, vous verrez, c'est face.

Inutile de faire la grimace, ni de vous arracher la tignasse, même si vous n'avez pas la réponse dans votre besace, vous ne resterez pas dans l'impasse.

Les réponses sont après la recette, en espérant qu'elles vous satisfassent ! Sinon, à quoi ça sert que je me décarcasse ?

 

1/ Quel est le comble pour un boulanger ? 

2/ A quoi sert la farine de gouin ? 

3/ Dans une boulangerie-pâtisserie, comment faut-il ranger les petits pains au chocolat ? 

4/ Que dit le pain quand on le coupe ? 

5/ Dark Vador entre dans une boulangerie. La boulangère lui dit : " Bonjour Maître Vador. 3 pains et 2 tartes tatin ?"
Pourquoi ?

 

Assez ri, laissons de côté le Père Fourras et passons à la recette.

Je donne la méthode avec le levain naturel (confectionné maison). Si vous n'en avez pas, il vous faudra le remplacer par 1/2 cube (20 g environ) de levure boulangère fraîche, ou 7 g de levure boulangère déshydratée (vous pouvez donc zapper la première étape).

 

Pour 4 petites fougasses (de 250 g environ) ou 2 grandes :

 

La veille au soir : Préparez le levain ferme

- 30 g levain liquide (pour le fabriquer, la méthode complète est ici : CLIC)
- 90 g farine bio T65
- 40 g eau

Mélanger les ingrédients avec les doigts et pétrir la pâte pendant 2 minutes. La réserver dans un petit bol couvert avec un film alimentaire. Laissez lever toute la nuit (12-18 heures selon la température). Le levain doit au moins doubler de volume !

Avant......

IMG_7386

 

Après !

IMG_7412

 

 

 

Le lendemain :

- 250 g de farine bio T65 + 250 g de farine bio complète T110 (ou 500 g de farine de votre choix)

- 330 g d'eau gazeuse (pour moi, Volvic gazéifiée)

- 150 g de levain ferme (à défaut, 20 g de levure boulangère en cube ou 7 g de levure boulangère déshydratée, diluée dans un peu d'eau tiède)

- 10 g de sel

- une garniture de votre choix : pour moi, des graines, mais ça peut être des olives, des fruits secs, des anchois etc...

 

Mélanger les farines à la fourchette dans le bol du robot équipé du crochet. Ajouter le levain (ou la levure) et l'eau. Laisser tourner 2 à 3 minutes. 

Ajouter le sel, et pétrir à nouveau pendant 15 minutes. Rajouter un peu d'eau si la pâte vous semble trop compacte, ou bien un peu de farine si elle vous semble trop collante.

A ce stade, si vous avez choisi de faire des fougasses aux olives (ou à autre chose) il est temps de les incorporer à la pâte (perso, j'ai pas d'amateurs à la maison, du coup, je mets juste des graines en surface).

Former une boule avec la pâte obtenue. Laisser reposer sous un linge pendant une heure à température ambiante.

Dégazer la pâte, reformer une boule, couvrir d'un film alimentaire et laisser reposer 3 heures minimum au réfrigérateur (on peut laisser toute une nuit, c'est encore mieux).

IMG_9762

 

 

Dégazer à nouveau la pâte encore froide. Fariner légèrement le plan de travail.

Diviser la pâte en 4 pâtons (ou 2 pâtons pour de grosses fougasses) à peu près identiques :

IMG_8472

 

Ecraser légèrement le premier pâton avec la paume de la main, puis l'étaler au rouleau sur environ 1 cm, afin de lui donner une forme ovale. Déposer sur une planche farinée (ou directement sur la plaque de cuisson).

IMG_0384

 

Inciser complètement la pâte 5 fois :

IMG_0386

 

Ecarter les incisions avec les doigts.

IMG_0387

 

Renouveler l'opération avec les autres pâtons.

Couvrir d'un linge et laisser reposer environ 45 minutes,  le temps de préchauffer le four à 230° chaleur tournante, avec la lèche-frite installée tout en bas.

Mouiller la surface des fougasses avec un pinceau, et parsemer de graines de votre choix (ou pas).

IMG_0388

 

Enfourner pour 20 à 30 minutes, en jetant un grand verre d'eau très chaude dans la lèche-frite afin de créer un "coup de buée" : c'est cette chaleur humide qui donnera une belle croûte dorée à vos fougasses.

Laisser refroidir sur une grille... ou croquez-les tièdes, c'est exquis !

IMG_0394

 

IMG_0398

 

Je n'ai pas oublié, voilà les solutions des énigmes de votre pote Fourras :

1/ Avoir du pain sur la planche.

2/ A fabriquer des pingouins.

3/ Dans l'ordre décroissant.

4/ Il dit "minu".

5/ Parce que pain pain pain tarte tatin tarte tatin (ma préférée)

 

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (en haut à droite, sous la rubrique "newsletter")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- le partager avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci !Merci !