IMG_9499

 

Histoire vraie, fin des années 80, Orléans, mois de juin.

Un jeune lycéen, que, par souci d'anonymat, nous appelerons P., passe aujourd'hui son bac français. Son premier examen important. Il a la pression, même s'il sifflote d'un air dégagé en descendant l'escalier familial. 

L'épreuve ne se déroule pas dans son propre établissement, mais dans un lycée voisin. Sa mère, encore plus stressée que lui, s'assure qu'il a pris un solide petit-déjeûner, vérifie qu'il n'a pas de taches de confiture sur son blazer tout neuf, et que ses mocassins sont bien cirés.

Elle l'accompagne en voiture, départ 2 heures avant l'épreuve (sait-on-jamais, les aléas de la circulation). Et puis on ne connait pas la route, mon chéri, alors c'est plus prudent.

P. s'installe à la place passager, son sac US à ses pieds et une carte Michelin étalée sur les genoux (on est en 87), avec l'itinéraire déjà tracé dessus au surligneur fluo. En parfait co-pilote, il indique à sa mère la direction à suivre, avec une précision digne d'un GPS dernière génération : au rond-point, prenez la troisième sortie. Dans 200 mètres, tournez à gauche, puis continuez tout droit.

Ils se rapprochent de la destination finale : 

- Tu es sûr de l'adresse, mon chéri ?

- Oui Maman, répond P. en vérifiant quand même sur sa convocation. C'est bien noté : candidat P., épreuve orale de français, 10H, salle 15 bâtiment B, lycée Pothier, 2 bis rue "Monsieur Proust".

 

A cette jolie petite histoire, et à ce cher Monsieur Proust, je dédie cette recette rapide (pas de recherche du temps perdu), facile (une jeune fille en fleur y arriverait), et délicieuse (même Swann s'en régale). 

 

Pour environ 25 madeleines de M. Proust :

- 2 oeufs

- 100 g de farine T55 (à défaut de la T45)

- 1/2 sachet de levure chimique

- 100 g de sucre en poudre

- le zeste d'un gros citron bio

- 100 g de beurre fondu à température ambiante

 

Tamiser ensemble la farine et la levure dans le bol du robot. Ajouter le sucre et le zeste du citron.

IMG_9478

 

Ajouter les oeufs et fouetter à vitesse moyenne pendant 30 secondes environ.

IMG_9479

 

Ajouter le beurre et foutter à nouveau à vitesse lente jusqu'à complète incorporation.

IMG_9481

 

Mettre éventuellement la préparation dans une poche à douille (ou un sac congélation) ce qui facilitera le remplissage des moules. Réserver au frigo.

IMG_9423

 

Beurrer et fariner les moules à madeleine. Les remplir aux 3/4 avec la préparation. Entreposer au congélateur pendant 15 à 20 minutes.

IMG_9482

 

Pendant ce temps, préchauffer le four à 220° chaleur tournante, avec la lèche-frite au 2ème niveau (en partant du bas).

Enfourner sur la lèche-frite pour 3 à 4 minutes. Dès qu'une dépression se forme au milieu des madeleines, baisser la température du four à 170° et laisser cuire encore 7 minutes (ce timing est à moduler selon votre four !).

Démouler et laisser refroidir sur une grille. Ou bien mangez les de suite, c'est comme vous voulez !

Techniquement, elles se conservent très bien 2/3 jours dans une boîte en fer. En pratique, cela n'arrive jamais..

 

IMG_9499

 

 

IMG_9503

 

 

Vous cherchez un idée de plat salé ? C'est ici : clic ! 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

 - vous abonner au blog ici : clic ! , afin d'être informé de chaque nouvelle recette (ou rubrique "s'abonner à la newsletter")

 - poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire"), je ne manquerai pas de vous répondre !

 - liker ma page Facebook ici : clic !

 - me suivre sur Instagram : clic !

 - partager ce blog avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

 

Merci !Merci !