WD_C6B0

 

 

Toulonnaise d'origine, j'ai dû, pour mes études (il y a quelques années, donc, non je n'ai pas dit pas combien, j'ai dit "quelques") m'expatrier dans la ville rose, Toulouse, où de nouvelles découvertes gustatives sud-ouestiennes m'attendaient (et autant vous dire que j'ai pas été déçue).

Seulement, voilà, dès le lendemain de mon arrivée, j'ai vécu une expérience malheureuse, pour ne pas dire traumatisante : j'ai failli me faire enlever et assassiner par le boulanger du coin.

En effet, en ce beau dimanche de septembre 19 . . , me v'là descendue en goguette dans mon quartier, pour me ravitailler un peu et surtout, acheter de quoi petit-déjeûner solidement (j'avais 24 cartons de meubles suédois en kit qui m'attendaient, sagement empilés dans mon studio. . .).  Je me dirige donc vers la boulangerie la plus proche, et là, le drame :

- Bonjour Monsieur, je voudrais un pain au chocolat s'il-vous-plait (j'avais pourtant bien dit le mot magique).

- On n'a pas ça ici ma p'tite dame (ton sec, menaçant, voire carrément agressif).

Surprise, je vérifie tout de même la vitrine, et je compte pléthore de pains au chocolat super-feuilletés qui n'attendaient qu'à d'être engloutis.

- Euh ben si, là, vous voyez, vous en avez, Monsieur s'il-vous-plait (je me suis dit qu'avec 2 fois le mot magique, j'allais être servie fissa).

- Puisque je vous dis qu'on ne mange pas de ce pain là !!! Ce sont des CHO-CO-LA-TINES, ma p'tite dame, pas des pains au chocolat.

- Bien, je vais prendre une CHO-CO-LA-TINE alors, S'IL-VOUS-PLAIT.

J'ai vite réglé la note et me suis enfuie en courant jusqu'à chez moi, où je me suis planquée derrière les cartons Ikéa, de peur que le chocolatinier m'ait suivie pour me séquestrer dans sa fabrique de CHO-CO-LA-TINES.

Dès lors, j'ai pris une grande décision : apprendre à confectionner moi-même les pains au chocolat. C'était plus sûr.

 

Pour une vingtaine de chocolatines pains au chocolats ou de croissants (ou 20 minis de chaque), il vous faut :

- 1,2 kg de pâte levée feuilletée : la recette, c'est ici => pâte levée feuilletée

- 40 batonnets de chocolat (pour les chocolatines pains au chocolat)

- 1 oeuf pour la dorure

 

Déposer la pâte levée feuilletée sur le plan de travail légèrement fariné, avec la pliure à gauche, et la couper en 2 pour faciliter le travail :

IMG_8213

 

 

Remettre au frigo une moitié et étaler l'autre moitié en rectangle sur 3 mm d'épaisseur :

IMG_8214

 

Couper ce rectangle en 2 :

IMG_8215

 

 

 

Pour confectionner des croissants :

Découper dans chaque moitié des triangles (plus ou moins gros selon la taille des croissants que vous souhaitez obtenir) :

Ici, ce sont des mini-croissants (base du triangle : 5 cm, hauteur environ 8 cm)

IMG_8216

IMG_8217

 

 

 

Inciser la base des triangles :

IMG_8218

 

 

Ecarter la fente et rouler de la base vers la pointe : 

IMG_8219

IMG_8220

 

 

 

Déposer sur une feuille de papier sulfurisé, elle-même posée sur une plaque à patisserie, en prenant soin de disposer les croissants pointe en dessous :

IMG_8221

 

 

Pour confectionner des chocolatines pains au chocolat :

Découper des rectangles de la largeur des bâtonnets de chocolat :

IMG_8222

 

Déposer un bâtonnet de chaque côté et rouler vers le milieu :

IMG_8223

IMG_8225

 

Disposer les chocolatines pains au chocolat sur une feuille de papier sulfurisé, elle-même posée sur une plaque à pâtisserie.

IMG_8226

 

Répéter l'opération pour la 2ème moitié de pâte que vous avez laissé au frigo (faudrait voir à pas l'oublier).

 

A ce stade, vous pouvez aussi congeler les viennoiseries (dans une boîte en plastique hermétique). Vous devrez les laisser lever à la sortie du congélateur.

 

Laisser lever sous un linge à température ambiante pendant 2 heures (ou toute une nuit au frigo si c'est pour manger le lendemain matin)

Préchauffer le four à 170° chaleur tournante.

Dorer la surface des viennoiseries au pinceau avec un oeuf battu.

Enfourner pour 20 minutes environ.

Laisser refroidir sur une grille, et déguster. . .

 

IMG_8228

 

IMG_8232

WD_720E

WD_C6B0

 

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

- vous abonner au blog, afin d'être informé de chaque nouvelle recette (en haut à droite, sous la rubrique "newsletter")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci ! Merci !