IMG_1402

 

Au XVI° siècle, le scientifique encore inconnu Isaac Newton, qui se baladait dans la campagne (en gros, il glandait ferme au lieu de bosser), reçut par hasard une pomme sur la tête. Un autre que lui aurait râlé contre ce satané pommier, râlé contre son manque de chance légendaire (c'est sûr que c'était pas de bol, un seul pommier sur 10 hectares de champs, et une seule pomme qui tombe sur le seul physicien du patelin), râlé car il avait à présent une belle bosse sur le sommet du crâne, et pas l'ombre d'un glaçon salvateur ni un granule d'Arnica 9CH.

Mais Isaac, lui, mine de rien tranquillou, préféra en déduire les lois de la force gravitationnelle de la terre (et du reste de l'univers, d'ailleurs, tant qu'il y était, pourquoi voir petit). Comme quoi, on n'est pas tous égaux devant l'adversité.

Capture d’écran 2019-04-20 à 09

 

Le savant en profita pour ramasser quelques autres pommes, qu'il ramena à la maison afin d'y paufiner sa physique et novatrice théorie. 

Son épouse recevait justement ce jour-là au déjeûner la cousine Joséphine, et avait confié à son mari la mission d'acheter le dessert, mince Isaac t'aurais pû y penser quand même. Bon, file moi tes pommes, je vais bien pouvoir en faire quelque chose. Et arrête de glander, t'as des lois universelles à découvrir, je te rappelle.

Ces fameuses lois de la gravité, ainsi que la recette de ce gâteau aux pommes, sont parvenues jusqu'à nous. Pour les premières, je vous laisse vous débrouiller. Pour la seconde, c'est ici et maintenant.

 NB : pour vous abonner aux bons plans de Mme Newton (et être ainsi informé par mail de chaque nouvelle recette de gâteau, pain, brioches et desserts en tous genres), c'est ici : clic !

 

Ingrédients : (moule à cake pour 8 personnes)

3 à 5 pommes selon leur taille (idéalement des Granny) 

110 g de sucre (ou moins selon votre goût)

60 g de farine

1/2 sachet de levure

100 g de beurre fondu (1/2 sel ou doux selon votre goût !)

2 œufs

1 gousse de vanille

120 ml de lait (écrémé, demi-écrémé ou entier) tiède

IMG_8029

 

Fouetter les œufs et 50 grammes de sucre pendant 2 à 3 minutes.

IMG_8030

IMG_8032

 

 

Ajouter progressivement le reste du sucre tout en continuant de fouetter. La pâte doit être mousseuse et couler comme un ruban le long de la maryse :

IMG_8036

 

 

Ajouter les graines de vanille :

IMG_8038

 

Ajouter le beurre et mélanger :

IMG_8040

 

Préchauffer le four 180° chaleur tournante.

Peler les pommes, les évider et les couper en tranches minces (vous pouvez utiliser une mandoline, c'est plus rapide, sinon un bon couteau bien aiguisé). Les arroser de quelques gouttes de jus de citron au fur et à mesure de la découpe, pour éviter qu'elles ne s'oxydent.

IMG_8047

 

 

Tamiser ensemble la levure et la farine.

Ajouter la farine et le lait alternativement dans la pâte (1/3 de la farine, la moitié du lait, 1/3 de farine, le reste du lait et enfin le reste de la farine).

Incorporer délicatement les tranches de pomme. Mettre le tout dans un moule à cake bien beurré (25 cm X 10 cm) et lisser à la maryse.

IMG_8053

 

 

Enfourner pour environ 1 heure. Surveiller : si la surface du gâteau brunit trop rapidement, la recouvrir de papier aluminium.

Attendre au moins 30 minutes avant de démouler (le fond du moule doit être tiède).

Les gros gourmands pourront recouvrir le gâteau d'amandes caramélisées . . .

IMG_2232

 

. . . voire de fruits secs entiers (noix de pécan, noix de macadamia, amandes et noisettes) caramélisés :

IMG_8059

IMG_8061

 

. . . voire le servir avec un caramel au beurre salé :

IMG_1401

114217557

 

 

Cadeau Bonux : le caramel au beurre salé super-fastoche (cliquer dessus !)

   

Vous cherchez un idée de plat salé ? C'est ici : clic ! 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à :

  - vous abonner au blog ici : clic ! , afin d'être informé de chaque nouvelle recette (ou rubrique "s'abonner à la newsletter")

  - poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire"), je ne manquerai pas de vous répondre !

 - liker ma page Facebook ici : clic !

 - me suivre sur Instagram : clic !

 - partager ce blog avec vos amis (si vous n'en avez pas, prenez un Curly)

 Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

 

 

 

Merci !Merci !