IMG_7991

IMG_7988

 

Qui a dit que la galette, c'était beurk et que les Rois se tiraient exclusivement à la brioche ?

Moi ?

Ah bon ? Zêtes sûrs ?

Oui, peut-être en effet, mais ça, c'était avant . . .  C'était à l'époque où la pâte feuilletée sortait de son emballage en plastique de chez Carrouf, que la frangipane était plus grasse qu'un loukoum et plus sucrée qu'un amour de vacances sous les cocotiers.

Parce que tout ça, maintenant c'est fini ! FI - NI ! ! !

D'abord parce que vous êtes en possession de la meilleure recette de pâte feuilletée du monde et de l'univers . . . j'ai nommé la PFIRIK, la recette est ici). 

Et aussi parce que vous allez la garnir d'une délicieuse crème d'amandes, de noisettes et de pétites de chocolat, avec de petits morceaux de noisettes torréfiées qui croustillent sous la dent (à ne pas confondre avec la fève SVP).

Alors exit la mémé-galette frangipanesque, et bonjour à l'atomiquette galette 2.0.

 

Ingrédients (pour une galette de 20 cm environ, soit pour 6/8 personnes) :

- 400 g de PFIRIK ('tention, je vous surveille, c'est toujours ici et pas chez Carrouf) (non, chez Picard non plus, non non non)

- 100 g de beurre à température ambiante, coupé en petits cubes

- 80 g de sucre en poudre

- 2 càc d'extrait de vanille

- 70 g de poudre d'amande

- 30 g de poudre de noisette

- 100 g d'oeufs (soit 2 petits oeufs) juste brouillés (pas battus)

- 50 g de noisettes entières

- 50 g de pépites de chocolat

- des fèves ou sujets en porcelaine

- 1 oeuf pour la dorure

 

Pour le sirop :

- 70 g de sucre en poudre

- 50 g d'eau

 

Commencer par préparer le sirop : mettre l'eau et le sucre dans une petite casserole et faire bouillir jusqu'à dissolution complète du sucre.

IMG_7918

IMG_7919

 

Réserver à température ambiante.

 

Torréfier les noisettes à sec dans une poële.

IMG_7920

IMG_7922

 

Les émonder (éplucher) en les frottant énergiquement entre 2 torchons. Laisser refroidir. Les mettre dans un sac congélation et les concasser avec un rouleau à pâtisserie. Réserver.

IMG_7927

IMG_7928

 

 

Mettre le beurre dans le bol du robot équipé de l'accessoire feuille. Faire tourner à vitesse lente afin de l'assouplir (on obtient du beurrre "pommade").

IMG_7923

 

Ajouter le sucre et la vanille et mélanger à nouveau.

IMG_7924

 

Ajouter ensuite en alternance les oeufs, la poudre d'amandes, et la poudre de noisette, jusqu'à complète incorporation des ingrédients. 

IMG_7926

 

Ajouter les noisettes concassées et les pépites de chocolat, mélanger à la maryse.

IMG_7930

 

 

Mettre le tout dans une poche à douille. Réserver au frais 1/2 heure minimum.

IMG_7931

 

 

.Poser une feuille de papier sulfurisé sur 2 plaques à pâtisserie légèrement farinées. 

Diviser la pâte feuilletée en 2, étaler chaque morceau finement (2 à 3 mm) et les poser sur les papiers sulfurisés. Filmer les plaques et mettre au frais pour 15 minutes minimum.

IMG_7933

 

Sortir les plaques du refrigérateur et découper un disque de 20 à 22 cm de diamètre dans chaque pâte. 

WP_20170105_13_42_16_Pro

IMG_0136

 

Garnir l'un des disques avec la crème amandes / noisettes à l'aide de la poche à douille, en laissant un anneau de 2 cm tout autour. Lisser à la spatule. Y enfoncer 2 fèves (ici des rois en porcelaine)

IMG_0138

 

 

Mouiller au pinceau l'anneau du pourtour et recouvrir avec le 2ème disque de pâte. Appuyer doucement avec la paume de la main pour chasser l'air et souder les 2 disques ensemble avec les doigts.

IMG_0140

 

Retourner la galette sur la 2ème plaque et appuyer à nouveau avec les doigts tout autour, afin d'assurer la soudure. Chiqueter les bords (c'est à dire les festonner à l'aide d'un couteau, à votre convenance).

Dorer au pinceau ( avec l'oeuf battu) la surface de la galette (attention à ne pas en mettre sur les côtés, cela empêcherait la PFIRIK de monter !).

Réserver au réfrigérateur une heure, ou bien au congélateur 15 minutes.

Pendant ce temps, préchauffez le four 190° chaleur tournante.

Dorer une 2ème fois la galette. 

Avec le côté mousse d'un couteau, tracer sans appuyer les dessins de votre choix (pour moi, des arcs de cercle dessinés à l'aide d'une assiette).

Repasser les dessins une 2ème fois en faisant attention de ne pas couper la pâte.

IMG_7973 (1)

WP_20170105_14_05_52_Rich

 

Piquer la pâte 5 ou 6 fois avec une pique à brochette.

WP_20170105_14_39_48_Pro

  

Humidifier à l'éponge une plaque à pâtisserie (pour favoriser le feuilletage), y déposer la galette sur son papier sulfurisé, et enfourner sur la 2ème grille (en partant du bas) pour 15 minutes.

Baisser la température du four à 160° et laisser cuire encore 30 à 40 minutes. Si la galette dore trop, déposer un disque de papier alu dessus.

Débarrasser la galette sur une grille et passer dessus le sirop au pinceau.

IMG_7977

IMG_7935

 

 Avec les chutes de pâte feuilletée (empilées et ré-étalées), vous pouvez confectionner une couronne (à cuire à 200° environ 30 minutes) :

IMG_7974 (1)

 

Pour décorer la couronne, j'ai utilisé des perles en sucre argentées, collées à l'aide de caramel. 

Voilà, c'est fini, vous pouvez vous régaler !

 

IMG_7991

 

IMG_7947

IMG_7948

 

Si ce blog vous plait, si les recettes vous font de l'oeil, si vous avez souri à la lecture des publications, alors je vous invite à (QCM) :

- vous abonner au blog ici : clic ! afin d'être informé de chaque nouvelle recette (ou RdV à la rubrique "s'abonner à la newsletter")

- poster un petit commentaire ci-dessous (case "poster un commentaire")

liker ma page Facebook (lien ci-contre, à droite aussi)

- me suivre sur instagram : patachou_miammiam_et_compagnie

Je vous en serai éternellement reconnaissante (bon, peut-être pas éternellement, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir )

Merci ! Merci !